Reims, cité des sacres

Reims a été le théâtre de quelques-unes des grandes heures de l’histoire de France, avec notamment le baptême de Clovis par Remi, évêque de la ville, vers 498, inaugurant ainsi la tradition du sacre à Reims.

C’est également à Reims que fut signé l’armistice entre l’Allemagne et la France, le 7 mai 1945. La cathédrale, le Palais du Tau, la basilique Saint-Remi et son abbaye qui abrite aujourd’hui le musée, sont classés au Patrimoine mondial de l’Humanité.

De nombreux témoignages du passé gallo-romain (Porte Mars, Cryptoportique), de la période Renaissance (place Royale, Hôtel de la Salle ou Hôtel de Ville) et du XXe siècle (Bibliothèque Canergie, Halles du Boulingrin, Opéra, Chapelle Foujita) font de Reims une étape incontournable.

La cathédrale de Reims

Véritable joyaux de l’art gothique, la  construction de la cathédrale de Reims a commencé au début du XIIème siècle. Postérieure à Notre-Dame de Paris mais antérieur à Notre-Dame de Strasbourg, elle a été achevée au XIVème siècle.

Il s'agit de l'une des réalisations majeures de l'art gothique en France, tant pour son architecture que pour sa statuaire qui ne compte pas moins de 2 303 statues. Elle est inscrite, à ce titre, au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1991.

cathedrale.maisons-champagne.com

Edeis

Réalisation : Agence Multimedia Otidea